Le thermomètre chute, le vent souffle

 

 

En hiver, la production de sébum ralentit, le film hydrolipidique de surface est alterné (par le froid, vent, chauffage mais aussi les brusques variations de température ), la perte en eau augmente. La peau n’est plus capable de retenir l’eau; ses réserves en eau diminuent et elle se déshydrate. Les rides et les ridules deviennent plus apparentes, sa texture est moins souple et les premiers tiraillements se font sentir. Si le problème n’est pas corrigé, la peau devient alors fragilisée et elle se dessèche, tiraille, rougit, chauffe, picote, et elle vieillit plus vite! D’où la nécessité d’utiliser des produits de soins hydratants et protecteurs sur toutes les parties du corps plus ex-posées aux éléments climatiques; le visage bien sûr, mais aussi les lèvres et les mains Le mot d’ordre au quotidien ? hydrater, hydrater...plus que jamais essentiel; l`