Cor, durillon ou œil de perdrix


Enfermés à longueur de journée dans des chaussures parfois peu confortables, vos pieds subissent de nombreux frottements. Rien d’étonnant à ce qu'ils deviennent vulnérable et qu'apparaisse une couche cornée qu'on appelle cor ou durillon.

 

Mais comment les différencier ?


Lorsque ces épaississements sont localisés sur des orteils, au niveau des articulations de la première ou de la deuxième phalange, on parle de cor. Si ces épaississements sont plus larges et situés au niveau de la voûte plantaire, on parle de durillon.

 

L’œil de perdrix a la même origine mais se forment entre les orteils.


Les personnes qui sont atteintes de ces petites accumulations de peaux mortes peuvent en être très incommodées.

 

La meilleur façon de ne pas en souffrir est de prévenir leur formation en portant de bonnes chaussures et en évitant des souliers trop étroit, trop pointus, trop rigides ou à talon trop hauts.
 

 

 

 

Please reload

10 Trucs anti-statiques pour vos cheveux

February 2, 2017

1/6
Please reload

Archive